Qui sont les grands éditeurs de solutions de marketing publicitaire ?

Le ciblage publicitaire, le tracking d’adresse IP, l’automatisation de scénario marketing et autres publicités vidéos sur plateformes web et TV connectée représentent dorénavant un marché colossal, dépassant la barre des 10 milliards de dollars par an. Sur ce secteur des solutions et logiciels de publicité et de marketing digital traditionnellement ultra dominé par les GAFAM, un Français crée la surprise en s’octroyant la première place du podium.

Un marché mondial en pleine croissance

Le cabinet d’analyse International Data Corporation (IDC) a mené l’enquête pour y voir plus clair sur le marché des solutions et logiciels publicitaires dédiés au digital. Le premier enseignement est la croissance spectaculaire qu’a connu le secteur en une année seulement, bondissant de 38% pour s’établir à non moins de 12,7 milliards de dollars.

Il faut dire que les marques et entreprises de tout secteur ont bien saisi l’importance stratégique de redéployer leurs efforts marketing et publicitaires sur le digital au sens très large du terme. Car les solutions proposées par les poids lourds du marché sont bien plus variées que celles destinées aux médias classiques: retargeting publicitaire, tracking d’adresse IP, automatisation de campagnes d’emailing, plate-forme de marketing automation, ciblage, analyse en temps réel… Un attirail complet et ultra performant pour cibler les clients potentiels, leur soumettre des publicités sur-mesure avec leur profil et garder le contact en permanence avec eux. D’autant que l’Intelligence Artificielle désormais embarquée au sein des solutions les plus évoluées du moment est de nature à décupler un peu plus encore l’impact des actions de marketing digital.

Critéo, le frenchie n°1 du marché mondial

Si ce marché est en plein boom, il est par ailleurs particulièrement fragmenté. C’est l’autre grand enseignement de l’analyse menée par IDC. Car si les GAFAM – Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft – se taillent la part du lion en s’accaparant tout de même 40% de parts de marché, la première place du podium mondial est détenue par le Français Critéo.

Avec 7,6 % de parts de marché, l’entreprise devance ainsi Google (!) qui lui suce la roue à 6,5%. S’en suivent de nombreux autres acteurs: MediaMath, Adobe, AppNexus, AdRoll ou encore The Trade Desk, oscillant tous entre 4% et 4,5% de parts de marché. Résultat des courses: une kyrielle d’autres petits acteurs se disputent les 71,8% de parts de marché restant. Il s’agit d’acteurs de petite taille, dont les marchés sont essentiellement locaux voire de niche.

Si Critéo réussit très bien sur son marché, c’est en raison de sa récente réorientation stratégique. L’éditeur a investi 20 millions d’euros pour intégrer l’IA dans son offre en solutions publicitaires avec comme conséquence de générer un impact décuplé sur les résultats obtenus par ses clients. L’entreprise a par ailleurs jeter son dévolu sur Storetail, une startup spécialisée dans la monétisation des emplacements natifs sur les sites e-commerce. Un rapprochement pensé pour assoir la domination du frenchie sur son marché, en faisant monter en gamme son offre technologique. Cédric Vandervynckt, Executive Vice President EMEA de Critéo expliquait à ce sujet: «L’approche offensive de Critéo en matière d’innovation nous permet d’offrir aux marques et aux distributeurs les données et la technologie dont ils ont besoin. Nous nous concentrons sur notre rôle de leadership et nous aidons nos clients à entrer dans cette nouvelle ère du commerce marketing».

IDC prédit enfin dans son analyse que le marché continuera sur sa lancée au cours des prochaines années, en affichant une croissance de l’ordre 8 % par an d’ici 2022, porté par l’augmentation des dépenses publicitaires des marques sur le digital.

Reste à voir si Critéo parviendra à maintenir son leadership et si des grands rapprochements se feront avec les autres acteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *